Notre droit de réponse à la presse

Communiqué de presse

Roubaix, le 6 novembre 2017.

Suite aux articles ci-dessous du 05/11/2017

 http://www.lavoixdunord.fr/259120/article/2017-11-05/la-fabrique-du-futur-va-devoir-changer-de-nom

http://www.nordeclair.fr/108253/article/2017-11-05/la-fabrique-du-futur-va-devoir-changer-de-nom

Réponses point par point:

  1. Un groupe de réflexion n’est pas fait pour durer dans le temps, d’ailleurs nos idées ne s’arrêtent pas à un simple nom et à un simple nom de domaine. 
  2. A propos de mes détracteurs, de Messieurs Hassan Khobzaoui et Amine Elbahi, qu’ils se désolidarisent. Manque de chance, ils n’ont rien de bien constructifs. D’ailleurs ils en ont fait la parfaite démonstration lors de notre soirée de lancement, personne ne les retiens ici, de plus je n’en ai que des retombées négatives dans tout Roubaix et plus loin encore. Ils vont devoir apprendre à vivre sans polémiques, si pour eux c’est leur seul fond de commerce devenu leur leitmotiv, c’est bien dommage mais ce n’est pas le miens. Qu’ils aillent trouver leurs inspirations ailleurs, cela va être difficile pour eux, car ils ne proposent strictement rien. D’ailleurs je leur souhaite bon vent car on ne construit rien avec l’opposition systématique et la destruction.
  3. Concernant « Fabrique du Futur », ne vous en déplaise, notre groupe de réflexion n’appartient pas encore au passé. Vous semblez vouloir l’enterrer bien trop facilement, est-ce l‘effet de l’après Toussaint ? En effet, n’importe quel habitant peut consulter nos propositions en ligne, d’ailleurs plusieurs réunions de travail ont eu lieu depuis notre lancement. Voilà par exemple plusieurs fruits de notre travail: http://www.fabriquedufutur.fr/propositions.
  4. Votre terme « plomb dans l’aile » n’est pas du tout adapté, la dynamique est lancée. Ce ne sont pas deux persifleurs qui viendront mettre à terme nos projets, nous avons de l’énergie et sommes déterminés.
  5. Enfin, je n’ai qu’une seule parole, je vous ferai savoir le prochain nom en cours de dépôt (association loi 1901) à l’INPI et en cours de déclaration en préfecture dans les prochaines semaines à venir.

Précédentes réponses aux journalistes: 

http://www.fabriquedufutur.fr/retour-sur-le-lancement-de-fabrique-du-futur

Maël Camerlynck

Veuillez vérifier votre boîte e-mail et cliquer sur le lien afin d'activer votre compte.